Under the skin

pictures-10

«Accentue ta névrose comme si c’était la source de ta personnalité. Si tu te crois normale, boite.»

pictures-4

« Fais-toi tirer les cartes de tarot, tous les jours, toutes les nuit, jusqu’à ce qu’elles se contredisent »

pictures-3

«Comémore chaque fêtes de pirates comme les morts, quand tu dors, le passé s’hydrate”

pictures-5

«Dément, dément toujours la version officielle, dément avec une légère moue, la moue de celle qui concède à une part de vérité mais qui garde les yeux ouverts.»

pictures-2

«Reprenez une part d’amour romantique, avec un peu d’ambition vous en ferez une collection, et vous faites bien, car une seule romance peut rarement combler de grandes ambitions.»

pictures-8

«Revends ton apparence pour une occasion, une envie, une fraicheur et n’accroche ni tes vêtement ni tes sentiments aux porte-manteaux.»

pictures-9

« Si ça coule ce n’est pas grave, lentement, sèche la goutte, qui s’étale, coagule, devient l’armure»

pictures-12

« La tache se repend comme une couche de vérité, tourne la tête, tu es perdu »

pictures-1

« Si tu ne peux briser le collier, change d’état»

 

Crédit photo : Javierre Jeremy www.jerj.be

Modèles : Ji-Han, Typhen, Guillaume, Fyl Sang d’Or, Martine qui Pique, Cam, Liam Textes : Alex Guillaume

Qu’il s’agisse de l’enfance, du corps et de ses identités, de son image ou ses images, de la fascination ou la répulsion qu’il exerce, mes recherches tendent à ou tentent de trouver une incarnation du réel, « tel qu’il n’existe pas ».

Un réel parallèle et peut-être occulte dans la mesure où il serait caché et mystérieux, un réel que l’on ne voit pas, encore invisible.

L’acier permet de matérialiser des songes, d’habiller des sensations, de figurer l’abstrait, même si la matière opacifie les idées qui l’ont fait naître.

Regardless of it relates to chilhood, to the body, to its identities, its image or its images, of the fascination or the repulsion it exerts, my researches aim at finding an embodiment of reality,”the way it does not exist”.

A parralel reality, and maybe occult in a sense that it would be hidden and mysterious, a reality that one cannot see, still invisible.

Steel allows materialising dreams, to dress some feelings, to figure the abstract, even though the matter opacifies the ideas which gave birth to its very self.

     Skin-14 Skin-10 Skin-7 Skin-17 Skin-3 Skin-2 Skin-15 Skin-12Skin-8 Skin-1 Skin-11

Crédit photo Jeremy Javierre www.jej.be

Une larme en titane incrustée dans le lobe.
Les os dans l’oreille on les appelle le marteau, l’étrier et l’enclume.
La chair et l’acier s’emmêlent.
Le regard de mon interlocuteur se cerne d’une soudure laiteuse, pafaite. Sa joue se creuse avec la panne du marteau. Ses tempes se rapprochent sous la pression du serre-joint.
Une latte dans la R25. Un tour de manège.
J’ai tout mon temps et personne qui m’attend.
Redresse ton dos, ne croise pas tes jambes.
/
A titanium tear binds into the lobe.
The bones in the ear, we call them the hammer, the stirrup and the anvil.
Flesh and steel mix together
The gaze of my interlocutor is circled with a milky , perfect weld. His cheek deepens with the peen of the hammer.
His temples get closer under the pressure of the clamp.
A slat in the R25. A ride on the merry go round.
I have all my time and no one is waiting for me.
Straighten your back, don’t cross your legs.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,